La famille reichienne

Tu tiens tout entre tes mains, ta vie, celle de tes enfants, ton marteau et ton stéthoscope. Tu hausses les épaules et tu me prends pour un utopiste, peut-être pour un « rouge ». Tu me demandes quand ta vie sera agréable et sûre, petit homme. Voici ma réponse : Ta vie sera agréable et sûre lorsque la vie comptera plus à tes yeux que la sécurité, l’amour plus que l’argent, ta liberté plus que la « ligne du parti » ou l’opinion publique ; lorsque l’atmosphère de Beethoven ou de Bach sera l’atmosphère de ta vie…

 

— Wilhelm Reich, Écoute petit homme, Payot